Debtocratie

 

Dans un contexte de manifestations et d’émeutes, le Parlement grec a approuvé les mesures d'austérité réclamées par la troïka (UE, BCE et le FMI) le 12 Février 2012.
Les dirigeants des autres pays européens et leurs institutions financières ont continué à exiger l'application sans faille des mesures d'austérité pour endiguer la spirale incontrôlable de la dette du gouvernement grec.
Les dépenses du gouvernement sur les minima sociaux, les prestations de chômage, les services de soins de santé, les régimes de retraite et de l'éducation, pour ne citer que quelques secteurs, ont toutes été considérablement réduites.

La Grèce se prépare à une cinquième année de récession : le chômage a atteint un niveau record de 27,8% au niveau national, avec près d'un sur deux des 15-24 ans sans travail (48%). Le produit intérieur brut a chuté encore de 7% au cours du dernier trimestre de 2011, en baisse de plus de 27% dans l'ensemble de sa valeur la plus élevée de 2009. (Autorité statistique hellénique)

Pour la grande majorité des Grecs, le plan d'austérité imposé ne semble rien résoudre. Au contraire, beaucoup sont laissés sans espoir d’un avenir meilleur, au mieux, et d’une ruine économique, au pire, Les gens que j’ai rencontré sont incrédules, mais informés; découragés mais farouchement fiers ... citoyens subissant cette situation, principalement en raison de l'incurie des politiciens.

Mon projet est pour eux, afin que leurs voix et leurs sentiments puissent être entendus.

Debtocratie

 

The biting measures of austerity, effectively forced on Greece by its European partners, have been accepted in exchange for the desperately needed financial bailout. Greek government spending on minimum wages, unemployment benefits, healthcare services, pension plans, and education, to name but a few sectors, has all been drastically reduced.

 

As Greece braces itself for a fifth year of recession the unemployment has reached a record 27.8% nationally, with nearly one in two 15-24 years-old without work (48%). Gross Domestic Product has fallen a further 7% during the last quarter of 2011, down more than 27% in all from its highest value in 2009. (The Hellenic statistical authority)

 

For the vast majority of Greeks the imposed austerity plan, it seems, is solving nothing. To the contrary, many are being left without hope for a better future and just more stringent belt-tightening, at best, and economic ruin, at worst, to look forward to. The people I met and spoke to are incredulous, but well informed; disheartened but fiercely proud. My project is for them, so that their voices and their feelings may be heard.

  • Twitter Classic
  • Facebook Classic